Blog bus et autocars Articles et actualités de Pysae pour les responsables marketing et les dirigeants de sociétés de transport de voyageurs
Article retour d'expérience de la Caisse des Dépôts sur l'application PYSAE à Tulle

Article initialement paru sur le site Internet de la Caisse des Dépôts le 15/01/2018 et accessible ici:
https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Experiences/Experiences&cid=1250280300566

IMA_Appli_Bus_Ville_EXP2373_fl

Le nouveau réseau de transport de Tulle Agglomération intègre une application proposant aux usagers de suivre en temps réel l’arrivée du prochain bus. Un service qui s’appuie sur des technologies peu onéreuses et rapides à déployer, qui rajeunit l‘image de ce mode de déplacement.

L’agglomération de Tulle (45 commune, 45.000 habitants) a remis à plat en en 2016 son offre de transports publics. Une réflexion qui a abouti à la création de nouveaux arrêts, à des passages plus fréquents dans des bus plus confortables et plus écologiques. "Nous avons aussi souhaité mettre l’accent sur le service au citoyen en lui donnant accès à des informations en temps réel sur les délais d’attente. Dans cette région où les hivers peuvent être rigoureux, rester quelques minutes de plus au chaud avant de prendre le bus est appréciable", explique le vice-président de Tulle Agglo en charge de la mobilité et des usages, Arnaud Collignon.

Appel d’offre pour des dispositifs numériques légers

Des services d’information voyageur, en temps réel, sont devenus la norme sur les grands réseaux de transport des métropoles. "Les solutions déployées dans les grandes agglomérations se sont cependant révélées inadaptées à nos besoins : trop lourdes en investissement et en maintenance, trop riches en fonctionnalités donc inutiles pour la taille de notre réseau", précise le directeur général adjoint Services et développement de l’agglomération, Maxime Baller. Il faut dire que le réseau TuT (Transports urbains tullistes) ne compte que trois lignes et cinq bus. La collectivité s’est donc intéressée aux dispositifs numériques légers. Après avoir auditionné plusieurs entreprises, elle a bâti un appel d’offres laissant la place à l’innovation, centré sur le résultat attendu et non sur une solution technologique prédéterminée.

Suivre via son mobile l’arrivée du bus sur une carte

Au final c’est le système de la jeune société Pysae qui a été retenu par l’agglomération. Son fonctionnement repose sur un téléphone mobile standard, placé dans chaque bus et utilisé pour une seule finalité : géolocaliser le véhicule et transmettre l’information via internet à un serveur capable de calculer, par rapport aux horaires de passage théoriques, l’heure à laquelle le bus arrivera au prochain arrêt. Cette information est ensuite rediffusée sur plusieurs canaux : l’afficheur digital de chaque bus, les trois bornes d’information installées par TuT sur les arrêts les plus fréquentés du réseau et une application mobile fournie par le prestataire. Cette dernière donne la possibilité à l'usager de suivre en temps réel le déplacement d'un bus sur une carte, de trouver l’arrêt le plus proche et de mettre en "favoris" ses lignes préférées.

Le bouche à oreille, meilleur vecteur de communication

Le nouveau service a été lancé officiellement en septembre 2017. Le budget affichage représente 100.000 €HT, dont 85.000 pour la partie écrans et 15.000 euros (sur 6 ans) pour la partie logicielle / application mobile. "Un mois après, le nombre de téléchargements n’est pas encore très significatif. Reste que les personnes qui l’utilisent en sont très satisfaites et la recommandent autour d’eux. L’application contribue par ailleurs à améliorer l’image du transport public auprès des jeunes, qui sont le cœur de cible de cette application" affirme le DGA.

Données pour améliorer le transport lui-même

Et au-delà du service à l’usager, l’application fournit aux services de la collectivité de nombreuses données sur l’exploitation de ses transports publics telles que les retards et les points d’engorgement, qui sont autant d’éléments utiles à l’amélioration du service public de transport.
Pour aller plus loin et mieux desservir les zones d’activités, Tulle Agglomération teste l’intégration du covoiturage de proximité dans son offre de déplacement (voir ci-dessous).

Nicolas Jaulin's Picture

Nicolas Jaulin