Blog bus et autocars Articles et actualités de Pysae pour les responsables marketing et les dirigeants de sociétés de transport de voyageurs
Pysae ouvre son capital à Vinci et franchit la Manche

La startup Pysae, spécialiste de solutions légères en billettique et systèmes d'information voyageur, a ouvert son capital à Vinci Énergies.

Cette prise de participation va lui permettre de se développer et créer des synergies industrielles avec ce groupe qui pèse 10 milliards d'euros de chiffres d'affaires. Première concrétisation de cette alliance : l'ouverture d'une antenne en GrandeBretagne à Nottingham début 2017.

Créée en 2014 à Paris, la startup Pysae vient de franchir un nouveau pas. Elle vient d'ouvrir son capital (1,3 M€) à Vinci Énergies, un groupe international spécialisé dans la fourniture d'infrastructures d'énergie, de transport et de communication. Si les fondateurs de la startup ne souhaitent pas communiquer le montant de cette prise de participation qui reste minoritaire, ils évoquent un investissement "assez conséquent". "Cela va changer significativement le développement de Pysae", affirme Nicolas Jaulin, cofondateur de la jeune pousse dont le coeur de marché porte sur la fourniture de solutions légères dans les domaines de la billettique et de l'information voyageur, la géolocalisation des véhicules. "Nous souhaitons accélérer le développement de l'entreprise, poursuit-il. Or, notre clientèle, essentiellement
composée de collectivités et d'opérateurs de transport, ont besoin d'être rassurés sur la pérennité de leurs fournisseurs. Cela nous paraissait donc important d'être soutenu par un groupe tel que Vinci Énergies"

Synergies industrielles

C'est également une opportunité pour créer des synergies industrielles. Ce partenariat permettra à cette entreprise qui emploie huit salariés de proposer des services complémentaires à ses solutions. Il pourra s'agir d'interfaces avec des systèmes d'exploitation complexes, la mise en place de système d'information qui
concentrent les données de différents opérateurs de transport, l'intégration d'équipements au sol ou embarqués.

"Le produit de base de Pysae, au delà de l'aspect technologique, apporte une réponse efficace économiquement. Néanmoins, les clients peuvent avoir un certain nombre de besoins plus spécifiques. Or Pysae n'est pas forcément à même de répondre à ce type de besoins", précise le dirigeant.

Cap sur l'international

Ce partenariat avec Vinci Énergies est également une opportunité pour la jeune pousse d'étendre ses ailes à l'international. Elle prévoit d'ailleurs d'ouvrir une antenne au Royaume-Uni au cours du premier trimestre 2017.
Ses bureaux seront situés à Nottingham dans les locaux de son nouveau partenaire.
L'implantation dans ce pays n'a pas été choisie au hasard. "Le RoyaumeUni est un secteur porteur en ce sens où le marché des bus est plus développé qu'en France. Par ailleurs, le fait que ces marchés soient dérégulés les rend dynamiques et nous offre des perspectives de développement importantes". Dans cet esprit, Pysae envisage également de s'implanter ultérieurement en Europe en s'appuyant sur le réseau de
Vinci Énergies. La France n'est pas pour autant laissée de côté. Pysae prévoit de se positionner sur de nouveaux marchés,nés de la réforme des collectivités.

"Quand cette réorganisation entre les Régions et les Départements sera stabilisée, il faudra équiper en systèmes d'information tous les réseaux interurbains, indique Nicolas Jaulin. Ces marchés porteront sur des flottes comprenant un grand nombre de véhicules opérés par plusieurs transporteurs. Il faut donc être prêt pour cela. Dans cette perspective, la présence de Vinci Énergies prend toute sa dimension".
En 2016, Pysae revendique l'équipement de trois véhicules avec ses solutions et un chiffre d'affaires de 200 000 euros. "100% de plus qu'en 2015", assure le cofondateur.

Article initialement paru le 15 novembre 2016 sur le site Mobilicités

Matthieu Pascal's Picture

Matthieu Pascal