Blog bus et autocars Articles et actualités de Pysae pour les responsables marketing et les dirigeants de sociétés de transport de voyageurs
Proxim iTi, l’application qui vous informe de l’arrivée de votre bus

Géolocalisation des bus en temps réel sur le réseau
proxim iTi, voilà ce que propose une nouvelle application développée par la
startup Pysae, accessible sur Android ou IOS.

Les voyageurs des lignes A, B et C du réseau proxim iTi peuvent désormais suivre en
temps réel leur bus sur une carte grâce à une application mobile. Pour cela, le Syndicat mixte des quatre communautés de communes (SM4CC) et CarPostal, la société d’exploitation du service du réseau, ont fait confiance à la startup Pysae pour cet outil léger en termes d’installation (moins onéreux que d’autres systèmes), et qui fournit les informations en temps réels. Suivi en temps réel sur une carte Google Maps Ce concept propose une solution basée sur des smartphones installés dans les véhicules. Les voyageurs peuvent ensuite suivre leur bus via l’application ; consulter l’heure de son passage à l’arrêt, finir tranquillement sa tasse de café, préparer ses affaires et se rendre in situ pour l’heure indiquée. Plus de stress.
Avec Pysae, les clients peuvent suivre à la trace et en temps réel les bus sur une
carte Google Maps. L’heure d’arrivée de son bus annoncée par l’application, qui
prend en compte les embouteillages, les travaux, les manifestations, les durées d’arrêts prolongées, et tous les autres facteurs éventuels de retard.

« Attendre son bus dans le froid ou sous la pluie, sans savoir exactement quand celuici va arriver. Se rendre compte qu’il vient tout juste de passer et que le prochain est dans 40 minutes ! Avec ce petit plus, les usagers ne connaîtront
plus tous ces désagréments» explique Nicolas Jaulin, l’un des fondateurs de
la startup Pysae. C’est pourquoi nous avons conçu une solution innovante et légère.
Il suffit d’installer un smartphone dans le bus et l’information est immédiatement
disponible pour les voyageurs».

Un outil pour les usagers (public et scolaire) et pour les conducteurs

Avec ce système d’aide à l’exploitation et à l’information voyageurs (SAEIV), cela donne non seulement des informations aux usagers, mais également au conducteur
sur son écart avec l’horaire prévu, et fournit à l’exploitant des rapports de gestion détaillés pour permettre au gestionnaire du réseau de mieux le gérer.
« C’est un vrai outil pour les acteurs du transport, » explique Emmanuel Dunat
de Vinci Energies, qui accompagne la startup dans son développement.
L’expérimentation de ce système de géolocalisation a été lancée aussi début
2016 sur les circuits scolaires pour la filiale Alpbus, sur une partie de son réseau
de transports. Les retours ont montré que sept élèves sur dix ont téléchargé l’application et cela rassure aussi les parents. Ce qui mesure l’adéquation
de la demande. « Pour l’heure, de son côté, le syndicat réfléchit à un
système de géolocalisation,avec d’autres aménagments, qui irait dans le
même sens et serait applicable à tout son réseau, scolaire et public », complète
le directeur des services Matthieu Vuillet. « Les élus sont favorables sur des
initiatives qui ne peuvent que moderniser le service. Cette innovation s’inscrit
aussi dans notre politique, puisque, à la rentrée 2016,ont été mis en place l’inscription en ligne et le paiement par Internet », explique Gilbert Allard, président du SM4CC.

L’INFO EN + PYSAE

Pysae développe des solutions innovantes pour le transport de voyageurs
dans les villes et dans les territoires ruraux. Plus de 300 véhicules sont
aujourd’hui équipés avec ses solutions. Des acteurs majeurs comme la RATP, Transdev
ou encore CarPostal lui font confiance. En 2016, la startup a levé des fonds auprès
de Vinci Energies pour accélérer son développement. Pysae développe des solutions
innovantes pour le transport de voyageurs dans les villes et dans les territoires ruraux, ainsi que pour les transports scolaires.

Artilce initialement parue dans Le Dauphiné Libéré le 19 Janvier 2017

Matthieu Pascal's Picture

Matthieu Pascal