Blog bus et autocars Articles et actualités de Pysae pour les responsables marketing et les dirigeants de sociétés de transport de voyageurs
Des bus connectés en temps réel à Vierzon

Les bus du réseau de Vierzon (Le Vib’) sont désormais connectés en temps réel grâce à l'application PYSAE. Le but est d’améliorer la satisfaction des voyageurs en respectant au mieux les temps de passage aux arrêts et d’inciter les voyageurs à davantage utiliser ce service grâce à l’information en temps réel.

Article paru le 03/10/2018 dans le journal le Berry Républicain et à retrouver ici :
https://www.leberry.fr/vierzon/transport/2018/10/02/un-reseau-de-bus-plus-connecte-a-vierzon_12995499.html

transports-en-commun_3997862
L’application permet notamment de mémoriser sa ligne habituelle, ou ses arrêts, parmi ses favoris.

Depuis la rentrée, une nouvelle application est proposée aux usagers du réseau urbain le Vib’. Elle permet notamment de déterminer l’arrêt le plus proche ou de connaître l’horaire du prochain bus de manière instantanée.

Fini le bus que l’on attend en vain, sans savoir pourquoi il ne passe pas. L’application Pysae, proposée gratuitement aux usagers du réseau vierzonnais, nous renseigne sur d’éventuels travaux ou perturbations survenant sur le réseau. Elle permet aussi de suivre en temps réel la progression de son bus, sur la carte, grâce à la géolocalisation. Ce nouvel outil était devenu une nécessité pour répondre aux attentes de la clientèle.

Un écran d’information installé au Forum

« Au niveau de la ville, on était un peu en retard vis-à-vis des nouvelles technologies, reconnaissent Jill Gaucher, adjointe au maire déléguée aux services publics et Fabrice Tripeau, conseiller municipal délégué aux transports.

A lire aussi : Le point sur le Vib', deux ans après la refonte du réseau de bus

« On a commencé par l’application afin de mettre à disposition des jeunes (les principaux usagers du réseau, ndlr) un moyen de savoir où sont les bus et s’ils ont le temps de faire une course, ou pas. Après, ça peut aussi engendrer du relationnel entre des jeunes et des moins jeunes qui n’ont pas de smartphone. »

Ceux qui ne sont pas forcément à l’aise avec ce type de technologie, ne seront pas pour autant laissés sur le bord du chemin. En complément, un grand écran d’information sera installé dans les prochains jours au Forum, lieu central desservi cinq lignes du réseau.

reseau-bus-urbain-vierzon-arret-forum-republique_3997864
Réseau de bus urbain : arrêt Forum République.

Le coût de l’application est estimé à 13.000 € par an. Une somme prise en charge par la ville et le Vib’. « Pysae est une jeune application que nous avons découverte, il y a deux ans, sur le salon des transports, à Paris, reprennent les élus. Nous avons failli être les premiers utilisateurs urbains, mais Tulle nous a devancés. Elle est beaucoup utilisée en interurbain. »

A lire aussi : Grâce à « l’appli » Pysae disponible gratuitement depuis septembre

Au total, l’application Pysae a déjà été téléchargée plus d’un millier de fois (pour l’ensemble du territoire) et ses utilisateurs l’ont créditée d’une note de 4,5 sur 5 (19 avis).

Des bus à la demande

Depuis mi-septembre, les horaires de la ligne 6 (Brisson, marché au blé, Desroches) ont été modifiés. « Il y a moins de bus en milieu de matinée ou en milieu d’après midi car on a fait le choix de faire plus de cadencement aux entrées et sorties des collèges et lycées, rappellent Jill Gaucher et Fabrice Tripeau. Cela permet de libérer des bus à la demande pour que les personnes âgées puissent en profiter, ce qui n’empêche pas les autres de s’en servir. »

Ce service de bus à la demande (CréaVib’) fonctionne tous les jours (sauf le dimanche et les jours fériés). Pour en bénéficier, il est nécessaire de réserver son voyage entre un an et deux heures à l’avance. Attention toutefois à ne pas trop tarder car le premier à en faire la demande sera le premier servi.

Pysae au banc d'essai

Comment l’installer ? Via Google play (ou App store, si vous disposez d’un iPhone). Installez l’application. Enfin, choisissez le réseau « Vierzon Le Vib’» tout en bas du menu déroulant. Quatre onglets apparaîssent : carte / lignes / favoris / infos réseau.

Ses plus. La possibilité de mémoriser ses favoris (lignes/arrêts). La géolocalisation permettant de visualiser sur la carte l’arrêt le plus proche. Les infos réseau indiquant sur les changements et perturbations du réseau.

Ses moins. Il n’est pas possible de choisir uniquement les infos réseau d’une seule ligne. Les liens externes des messages ne sont pas actifs, ce qui oblige à sortir de l’application.

Contact. Boutique info du Vib’- Forum - Rue du 11 novembre. Tél. 02.48.75.37.21. Service CréaVib’08.00.50.55.02.

La ville renouvelle son parc d’abris voyageurs… sans bourse délier

reseau-bus-urbain-vierzon-arret-forum-republique_3997865
La publicité va refaire son apparition.

D’ici la fin de l’année, le nombre d’abris voyageurs devrait passer de 45 à 50, lesquels seront entièrement changés.

Comme le dit l’adage : si c’est gratuit, c’est vous le produit. Depuis quelque temps, il n’y avait plus de publicité sur les abris voyageurs de la ville. Cela ne va pas durer. Un nouveau prestataire s’est récemment positionné sur ce secteur, pour une durée de douze ans.

En contrepartie, ce publicitaire s’est engagé à installer 50 abris voyageurs (contre 45 actuellement) plus un garage à vélo. « Cela coûte entre 12.000 et 13.000 euros l’unité », précisent Jill Gaucher et Fabrice Tripeau. Cela fait plus de 500.000 €, soit une sacrée économie ! D’autant que c’est lui, également, qui se chargera de leur entretien. »

Des vélos électriques en complément des bus

Au début de l’été, RATP Dév, gestionnaire du transport urbain vierzonnais, a mis six vélos électriques à disposition des usagers du réseau (1€ la demi-journée). Une offre qui vient en complément des autres modes de transports. « On aimerait que ça prenne plus, déplorent les élus. Il faut que les gens s’habituent. Néanmoins, la ville consacre de plus en plus de place aux vélos. » Très prochainement, une piste cyclable sera tracée Avenue du 14 juillet, dans le sens de la montée.

A lire aussi : Des vélos électriques dans la ville

Un arrêt supprimé

Par ailleurs, Jill Gaucher et Fabrice Tripeau justifient la suppression de l’arrêt Vaillant pour « des raisons de sécurité. Les parents veulent faire des établissements scolaires des drives et cela devenait difficile pour les bus de se garer. » La prise en charge des élèves a donc été réorganisée sur ce secteur, à partir de la rue Henri-Brisson.

Philippe Roch

Nicolas Jaulin's Picture

Nicolas Jaulin