Outils d’aide à l’exploitation et d’information, les SAEIV sont utiles à la fois aux conducteurs, exploitants et voyageurs. Mais à quoi servent-ils exactement ? Tour d’horizon des différents cas d'usages d’un SAEIV.

Rendre les conducteurs plus rapidement opérationnels

L’industrie du transport de voyageurs est confrontée à une problématique de recrutement des conducteurs. D’une part en raison d’une pénurie de candidats, et d’autre part à cause d’un phénomène important de turn-over. Dans ce contexte, l’objectif pour les transporteurs consiste à rendre les conducteurs – et particulièrement les nouvelles recrues – rapidement opérationnels sur leur ligne.

La fonction d’aide à la conduite d’un SAEIV permet de faciliter la conduite et dispense aux conducteurs quantité d’informations utiles sur leur ligne. Parmi les fonctionnalités à leur disposition : un système de guidage pour les assister sur leur itinéraire, des informations sur les arrêts à desservir et les horaires de passage prévus. Par un calcul d’avance-retard, ils peuvent réguler leur conduite en temps réel pour se conformer aux horaires de passage.

Alerter en cas de problème

Autre problématique : le signalement des anomalies ou des incidents survenant sur le réseau. Relayer l’information auprès du responsable d’exploitation a une double utilité : celui-ci peut d’une part prendre les mesures nécessaires pour pallier l’incident, et d’autre part redescendre l’information auprès des voyageurs. L’enjeu principal consiste à avertir rapidement le responsable d’exploitation pour minimiser les risques de plaintes et de réclamations.

L’un des atouts principaux d’un SAEIV est son fonctionnement en temps réel. Le dispositif permet ainsi d’alerter le responsable d’exploitation le plus en amont possible en cas de problème sur le réseau. Le signalement peut s’effectuer par envoi d’alerte ou par message conducteur.

Répondre aux réclamations clients

Arrêt non desservi, retard… en cas de réclamations voyageurs, la difficulté principale consiste à prouver que leur plainte est justifiée. L’objectif du responsable d’exploitation est de pouvoir justifier la bonne réalisation du service, ou le cas échéant, de comprendre l’origine du problème. L’enjeu est important, car le transporteur est fréquemment soumis à des obligations - notamment de ponctualité - vis-à-vis de la collectivité sous peine de pénalités.

Un Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information Voyageur fournit à l’exploitant une vision précise de la situation et lui permet de répondre aux réclamations clients. Un historique détaillé est mis à sa disposition, comportant données de géolocalisation des véhicules, remontées d’incidents, et horaires effectifs de passage aux arrêts. Toutes les courses peuvent ainsi être suivies et analysées dans le détail afin de remonter à l’origine du problème.

Recueillir des statistiques sur le réseau

Chaque année, le directeur d’exploitation doit produire un rapport sur l’activité du réseau. Pour alimenter son compte-rendu, il doit disposer d’un outil capable de remonter certaines données utiles à son analyse : taux de ponctualité, nombre de kilomètres parcourus, etc.

En agrégeant les données remontées par les applications embarquées dans les véhicules, le SAEIV permet au directeur d’exploitation d’accéder à des statistiques de ponctualité, de kilomètres, de fréquentation, de connexions voyageurs, de temps de parcours, de vitesse commerciale et de prises de courses sur une période donnée. Il lui est ainsi possible de produire rapidement un rapport d’activité qualitatif et détaillé.

Disposer d’informations en temps réel

Aujourd’hui, tout voyageur veut disposer d’informations actualisées sur son trajet. C’est-à-dire connaître précisément et en temps réel la localisation de son bus, le temps d’attente et les horaires sur sa ligne. En cas de problème, il souhaite également être alerté sur son téléphone. Les transporteurs doivent donc intégrer l’enjeu d’information voyageur afin de réduire les plaintes et les réclamations.

Un SAEIV – et plus précisément la partie « SIV » du dispositif – permet, en fonction de la géolocalisation des voyageurs, de les informer en temps réel sur leur mobile, via une application mobile. Ils peuvent consulter l’état du réseau, l’emplacement des véhicules, les temps d’attente, et plus généralement les informations trafic de la ligne. Des notifications peuvent aussi les avertir d’éventuels incidents ou retards.

A lire aussi :